Die Briefwechsel der Mathematiker Bernoulli
Meine Werkzeuge

Maupertuis, Pierre Louis Moreau de an Bernoulli, Johann I (1734.08.19)

Aus Bernoulli Wiki

Wechseln zu: Navigation, Suche


[Noch keine Bilder verfügbar]


Kurzinformationen zum Brief       mehr ...
Autor Maupertuis, Pierre Louis Moreau de, 1698-1759
Empfänger Bernoulli, Johann I, 1667-1748
Ort Paris
Datum 1734.08.19
Briefwechsel Bernoulli, Johann I (1667-1748)
Signatur BS UB, Handschriften. SIGN: L I a 662, Nr.39*
Fussnote



File icon keinbild.gif Monsieur

Je vous dois une reponse il y a lontems à la lettre que vous m'avés fait l'honeur de m'ecrire du 17 juin.[1] Outre ma negligence ordinaire pour la quelle je vous demande grace j'ay eu plusieurs distractions, et ay fait plusieurs voyages à la campagne qui pourroient me servir d'excuse; la meilleure est que je compte tant sur votre bonté pour moy que je me neglige dans tout ce qui n'est pas de votre service.

Je n'ignorois pas Monsieur que vous eussiés admis et expliqué le mouvement des cometes en tous sens, puisque j'ay leu votre piece, et l'ay leue comme elle meritte, bien des fois et avec grand soin: mais comme dans tout le reste vous favorisiés fort les opinions des Astronomes de l'Academye, ils etoient bien dedommagés par là de ce que vous pensiés sur le mouvement des cometes. Au lieu que m. votre fils n'admet pas seulement le mouvement des cometes en tous sens, mais recoit encor toute la Theorie des Anglois sur cela et la determination des orbites des 24 cometes. Mais encor un coup l'Academye et ses File icon keinbild.gif membres, n'epousent ny n'excluent aucun systeme dans la distribution de ses prix. Il n'y a rien de si glorieux pour vous que la maniere dont la chose s'est passée. On imprime les pieces et je puis vous asseurer que la faute de fecit ne sera pas dans votre devise. Elle n'auroit pas eté dans le programme si c'etoit moy qui feusse chargé de le faire imprimer mais c'est m. De Fontenelle qui porte une grande indifference dans ces choses.

Je crois que j'auray bientost l'honeur et le plaisir de vous voir; j'ay grande envie d'aller passer quelques mois à Basle et je crois que m. Cleraut sera du voyage. Il n'est pas besoin de vous dire qui nous attire dans ce pais là.

Si vous n'osés pas esperer Monsieur une solution generale du probl. des Tautochrones, qui est ce qui la trouvera? cela me rend la solution de m. Fontaine encor plus suspecte que ce que je ne l'entends point.

La piece de m. Poleni paroit il y a deja quelque tems; m. de Meyran doit vous l'avoir envoyée. Je vous prie de presenter mes respects à madame Bernoulli et d'embrasser pour moy m.rs vos fils. Je suis avec les sentiments les plus vifs et les plus respectueux Monsieur Votre tres humble et tres obeissant serviteur Maupertuis

de Paris 19 Aoust 1734.


Fussnoten

  1. [Text folgt]


Zurück zur gesamten Korrespondenz